Les Palancas Negras de l'Angola
Angola

Faire mieux que 2008 et 2010

Absente lors deux précédentes éditions, la sélection nationale de l’Angola a assuré son billet pour l’Égypte en terminant en tête du groupe I devant la Mauritanie, le Burkina Faso et le Botswana. Incapables de franchir le premier tour en 2012 et 2013, les Palancas Negras voudront coute que coute sortir d’une poule E composée du Mali, de la Mauritanie et de la Tunisie lors de cette CAN 2019.

Seulement quart de finaliste

L’Angola s’apprête à vivre sa huitième expérience à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). Lors des sept dernières participations, la sélection angolaise s’est cassé les dents en 1996, 1998, 2006, 2012 et 2013 mais réussissait à passer successivement le cap en 2008 et 2010. Après une participation historique à la Coupe du Monde 2006 en Allemagne, l’Angola, emmené par Manucho Gonçalves terminait deuxième de sa poule à la CAN 2008 en enregistrant deux nuls contre l’Afrique du Sud (1-1), la Tunisie (2-2) et une victoire contre le Sénégal (3-1) avant d’être éliminé en quart de finale par l’Égypte (1-0). Pays hôte l’année suivante, l’Angola atteint les quarts puis est éliminé par le Ghana (1-0) aux portes des demies à domicile. Joueuse comme à son habitude et capable du meilleur comme du pire, l’Angola pourrait surprendre en Égypte.

Hermenegildo da Costa Paulo Bartolomeu « Geraldo »

Avec sa patte gauche, il est capable de porter le coup de massue à tout moment. Transféré au Al Ahly après une saison XXL en 2018 avec le Petro de Luanda, sera l’une des grosses attractions de cette CAN égyptienne. Globetrotter, lui devrait saisir l’occasion pour démontrer au continent son immense talent à travers ses débordements et efficacité.

Srdjan Vasiljevic

C’est avec un groupe mixte composé d’ancien dont (Mavanga, Masunguna, Galiano, Quissanga…) et de nouveaux (Cruz, Campos, Kulembe… que Srdjan Vasiljevic a décidé de se déplacer en Égypte. Deux ans après avoir hérité des Palancas Negras, le technicien Serbe a réussi son pari. Celui d’apporter de réelles certitudes à une formation qui en avait déjà. Leader de sa poule lors des qualif, l’Angola conduit par Srdjan Vasiljevic ne manquera pas de faire valoir ses ambitions en terre égyptienne.

Classement FIFA : 123è