Les Écureuils du Bénin
Bénin

Les Écureuils de retour après neuf ans d’absence

Aux festivités du football qui rassemblent rapaces et fauves au pied des pyramides en Égypte, les Écureuils réussissent à obtenir leur ticket. Dans l’euphorie d’un public sportif assoiffé d’une participation à la grand-messe du football, les Écureuils du Bénin parviennent à ravir la vedette aux voisins togolais le 24 mars 2019 au stade de l’Amitié de Cotonou, inoubliable. Les hommes du technicien français Michel Dussuyer retrouvent la CAN près d’une décennie après leur dernière participation.

Des participations aux goûts inachevés

En trois participations à la CAN, le Bénin n’a pu obtenir qu’un seul point en 2010. Au lendemain de cette participation, une crise s’empare du football béninois. Divers camps s’opposent au sein de la fédération. L’aspect jeu prend un coup et la belle lancée des Écureuils s’estompe. L’année 2012 apporte la fin des empoignades et deux ans plus tard, les Écureuils participent aux éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Ils finissent troisième de leur groupe. Quatre années plus tard, le bureau du président Anjorin Moucharaf passe la main à celui de Marcelin De Chacus lors des dernières élections à la fédération. Avec plus de sérénité, le football béninois amorce un nouveau virage qui le mène finalement à la phase finale de la CAN 2019 aux côtés de deux grosses pointures que sont l’Algérie et le Togo.

Stéphane Sessegnon, l’increvable

Au sein de l’effectif des Écureuils, Stéphane Sessegon (35 ans) reste l’homme fort du dispositif tactique du Bénin, avec la constance de ses solides prestations, notamment lors des éliminatoires de la CAN 2019. Quelque peu oublié après son carton rouge contre l’Algérie puis une suspension de deux matches, le capitaine des Écureuils espère que cette CAN servira à se rappeler aux bons souvenirs de tous. Le capitaine des Écureuils pourra compter avec Steve Mounier, Cédric Hountondji, Jules Koundé , Colin Dagba ou encore Daniel Didavi, pour permettre aux supporters béninois de retenir un souvenir de son éternel passage en Équipe nationale.

Michel Dussuyer, le retour gagnant

Les Écureuils du Bénin évoluent sous les ordres du français Michel Dussuyer depuis juin 2018, après y être passé entre 2008 et 2010. Il réussit l’exploit d’une qualification qui semblait fuir les Écureuils. Michel Dussuyer devra rééditer cet exploit dans un groupe E qui rassemble le Cameroun tenant du titre, le Ghana et la Guinée Bissau, en espérant décrocher une historique qualification pour le deuxième tour.

Classement FIFA : 88è