Les Black Stars du Ghana
Ghana

À la recherche de son illustre passé

Les Black Stars du Ghana peaufinent leur préparation pour la CAN 2019 du 21 juin au 19 juillet au pays des Pharaons. L’objectif de ce pays de l’Afrique de l’ouest est clair, soulever la dame coupe. Le pays a déjà raté plusieurs finales et ne compte plus revivre cela.

Le Ghana veut redorer le blason en Afrique lors de cette 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations et a des arguments forts pour y arriver. L’équipe de James Kwesi Appiah, a des joueurs expérimentés à l’instar de Thomas Partey, Moubarak Wakasso, Christian Atsu les frères Jordan Ayew, Kwadzo Asamoah ou encore l’emblématique Asamoah Gyan.
Les Black Stars vont débuter la compétition contre le Bénin le 25 juin prochain dans le groupe F avant de croiser le Cameroun et la Guinée- Bissau.

Quatre fois sur le toit de l’Afrique

Les Black Stars ont été champions d’Afrique en 1963, 1965, 1978 et en 1982. Depuis, plus rien. L’équipe est restée trop discrète ces trois dernières décennies. Le Ghana a été huit fois finaliste malheureux et compte revenir sur le toit de l’Afrique à cette édition. Leader du groupe F à l’issue des éliminatoires de la Can, les coéquipiers d’André Ayew ont totalisé 9 points avec trois victoires et une défaite contre l’Éthiopie suite à la disqualification de la Sierra Léone.

Assamoah « le capitaine Général »

Les stars du Ghana ont tous rejoint le camp de base installé à Dubaï pour la circonstance. Le plus capé Asamoah Gyan récemment promu « Capitaine Général » est bien présent après ses assises avec les autorités. Il avait refusé de participer à la CAN à cause du titre de Capitaine qui lui a été retiré. Les frères André et Jordan Ayew font parti du groupe. Le premier étant le nouveau Capitaine sans oublier Thomas Partey, le milieu de terrain de l’Athlético de Madrid.

James Kwesi Appiah

James Kwesi Appiah aura 59 ans le 30 Juin prochain. Il est originaire de Kumasi, et fut footballeur international ghanéen. Il connait bien les réalités du pays lui qui a été défenseur d’Asante Kotoko de 1983 à 1993. Il a connu 5 sélections entre 1987 et 1992 avec le Ghana et a joué la finale de 1992 malheureusement perdue.

Classement FIFA : 50è