Les Lycaons de Guinée-Bissau
Guinée-Bissau

Un apprenti qui veut surprendre

La Guinée Bissau fait partie de ces nouvelles nations émergentes du football africain et elle pourrait déjouer les pronostics. Présent en 2017, les Lycaons participeront à leur deuxième phase finale de Coupe d’Afrique des Nations d’affilée en Égypte. Incapable de passer le premier tour malgré un nul lors de son premier match contre le pays organisateur, le Gabon (1-1), la Guinée-Bissau espère poursuivre son apprentissage en ayant de grandes ambitions à fleur de peau.

Un palmarès encore vierge

Participant à sa toute première CAN en 2017, les lycaons avaient failli créer la sensation en faisant concéder un nul (1-1) inespéré au futur champion d’Afrique (Cameroun). Les Djurtus sont à leur seconde participation dans la compétition. L’occasion pour eux de s’appuyer sur leurs précédentes erreurs pour franchir ce premier palier tant redouté par toute une nation.

José Luis Mendez « Zezinho »

En 2017 au Gabon, trois (3) maths lui ont suffi pour conquérir les cœurs des passionnés. Pensionnaire de Apo Levadiakos (D2 Grec) Zezinho est un infatigable meneur de jeu. Ce gaucher est en sélection depuis 2010. En plus d’être capitaine d’équipe, José Luis Mendez Lopez de son vrai nom est l’atout numéro un de la Guinée Bissau. Auteur d’un but et d’une passe décisive il y’a deux ans à la CAN, l’ailier sera une véritable menace pour les adversaires.

Baciro Candé, une sérénité hors norme

S’il y’a bien des coachs à respecter, il figure en bonne place sur la liste. Baciro Candé, ex international a pris les rênes de la sélection en premier de 2001 à 2009. Après une pige au Sporting club de Bissau, il est revenu en 2016 pour qualifier son pays à une CAN historique un an plus tard. À 53 ans, il va tenter de mieux faire qu’en 2017.

Classement FIFA : 118è