Les Bareas de Madagascar
Madagascar

Poursuivre le rêve en Égypte

La grande île fait partie des pays qui n’ont pas une grande tradition de football. À part une troisième place occupée en 2015 lors de la coupe de la COSAFA, un triple sacre en 1955, 1958 et 1963 lors du Tournoi triangulaire rassemblant l’île de La Réunion, Maurice et Madagascar puis quelques belles performances aux jeux des îles de l’océan Indien, Madagascar n’a pas connu de grande épopée sur le plan international.

Un compteur au point mort

À force d’insistance, de travail et d’abnégation, les Zébus de Madagascar finissent par se qualifier pour une toute première fois, à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, la 32è de rang qui aura lieu au pieds des pyramides, en Égypte. En terme de palmarès, Madagascar a connu plusieurs tours préliminaires dans les éliminatoires comptant pour la Coupe d’Afrique des Nations. Le pays a même été banni en 1998 des compétitions de la CAF à la suite d’un forfait. Il a fallu attendre seulement cette 32è édition de la CAN pour voir les Zébus se transcender, forcer l’admiration et se qualifier pour la phase finale.

Un collectif impressionnant

Pour arriver à ces fins, les malgaches ont dû compter sur bien de noms parmi lesquels le capitaine Faneva Andriatsima qui est le meilleur buteur de l’histoire des Zébus avec 10 réalisations. Il évolue en France, à Clermont Foot. Njiva Rakotoharimala reste également un élément à surveiller d’assez prêt. Il a été l’auteur du seul but sanctionnant la rencontre contre la Guinée équatoriale. Ce fut le 16 octobre 2018 et la grande île s’en est sortie qualifiée pour la CAN. La grosse surprise en Égypte serait l’arrivée de Jérémy Morel, dans les rangs des Zébus. Né d’un père malgache, le sociétaire de l’Olympique Lyonnais pourrait évoluer dès cette CAN, sous les couleurs de la grande île.

Nicolas Dupuis

À la Coupe d’Afrique des Nations, Madagascar évoluera sous les ordres du français Nicolas Dupuis, occupant le poste de sélectionneur depuis le 10 mars 2017. Auteur d’un job remarque avec les Baréa, le technicien français espère poursuivre le rêve ne Égypte. En présence du Nigéria, de la Guinée et du Burundi, lui, sait mieux que quiconque qu’il y’aura un coup à jouer.

Classement FIFA : 108è