Les Taifa Stars de la Tanzanie
Tanzanie

L’outsider en apprentissage

Les Taifa Stars retrouvent la Coupe d’Afrique des Nations après 39 ans de disette. Ils y vont à la (re)découverte, mais il faudra se méfier de ces jeunes loups aux dents acérées, avec leur star Mbwana Samatta, le meilleur buteur africain des championnats européens. L’objectif en Égypte pour la Tanzanie est loin de s’imaginer sur le podium final en raison de son statut d’outsider mais de faire mieux que les Taifa U17, sortis au premier tour après trois défaites.

Une période encore chaste

La Tanzanie, à l’image de plusieurs autres nations sur le continent sera l’une des curiosités de cette CAN 2019. Pas tant qu’elle sera à sa première participation, mais parce qu’elle redécouvre un tournoi auquel elle n’avait plus participé depuis 1980. Lors de cette édition-là organisée au Nigeria, les Taifa Stars avaient été éliminés au premier tour. Trente-neuf ans après, ils sont de retour sur la scène africaine après avoir terminé deuxième du groupe L lors de la campagne des qualifications derrière l’Ouganda.

Mbwana Samatta ou « Samagoal »

L’évocation des Taifa stars renvoie immédiatement à son attaquant vedette, Mbwana Aly Samatta. Le joueur de 26 ans évolue à Genk en Belgique et est la star incontestable de sa sélection. Alors qu’il est déjà à quatre saisons en Belgique, il a vécu la plus prolifique cette année, en terminant co-meilleur buteur de Pro League avec 23 buts. Il côtoie dans le même temps les meilleurs buteurs d’Europe, avec au total 32 buts et 6 passes décisives en 48 matchs disputés toutes compétitions confondues. «Samagoal» a remporté le soulier d’Ebène récompensant le meilleur joueur africain du championnat belge. Il sera la plus grosse attraction côté Taifa Stars durant la fête continentale du football en Égypte.

Emmanuel Amunike

L’équipe est dirigée par l’ancien international nigérian Emmanuel Amunike, arrivé sur le banc de touche tanzanien en août 2018. Le technicien de 47 ans, vainqueur de la CAN 1984 avec les Super Eagles, dirigera pour la première fois une sélection à une phase finale de Coupe d’Afrique des nations en tant que sélectionneur. Il a aussi connu quelques expériences avec des clubs sur le continent, à l’instar de Julius Berger et Ocean Boys au Nigera, ou d’Al Khartoum SC au Soudan, mais sans véritable réussite.

Classement FIFA : 131è